0

le crédit-bail ou leasing ou ijara

Le financement est pour l’entreprise un processus essentiel si elle veut se développer, mieux produire ou s’intégrer plus rapidement dans de nouveaux marchés. C’est une étape incontournable tant pour la réalisation des projets de développement que pour la satisfaction des besoins spécifiques de l’entreprise. Il peut se faire par fonds propres, crédit bancaire, location-vente mais aussi crédit-bail.

Le crédit-bail est un arrangement contractuel qui permet à une partie (le crédit-preneur) d’utiliser un actif appartenant à une autre personne (le crédit-bailleur) moyennant le paiement périodique d’une somme convenue, avec une possibilité d’achat du bien. Il est donc une opération consistant à utiliser le bien de l’autre et avoir la possibilité de l’acheter sans au préalable débourser.

Opération de crédit, le crédit-bail fait l’objet d’un monopole des établissements de crédit. Cependant, loin de devoir être réduit à une simple mise à disposition d’un bien moyennant paiement de loyers successifs, le crédit-bail est, en réalité, un « procédé de financement des investissements productifs moulé dans une opération juridique complexe » qui est, par « la symbiose » d’un contrat de louage de chose et d’une promesse unilatérale de vente, une technique particulière. En effet, recevoir un bien mobilier ou immobilier et le payer avec le produit de ses activités sur le bien est une opportunité offrant des possibilités d’essor économique considérable ; or, c’est ce qu’offre le crédit-bail.

Dans un contexte sénégalais marqué par un accès au crédit bancaire qui demeure extrêmement problématique, surtout pour les PME, du fait d’un système inadapté – des prêts octroyés à des conditions qui ne sont pas financièrement supportables – le crédit-bail peut être la lueur d’espoir pour satisfaire le souci majeur des chefs d’entreprise : le financement. Avantageux pour le crédit-preneur, le crédit-bail l’est aussi pour le crédit-bailleur. Il est un mode de financement à moyen ou long terme accessible aux micro-entreprises pour l’acquisition d’immobilisation.

Technique avantageuse pour les parties prenantes car pouvant servir de levier au financement, le crédit-bail trouve un terreau fertile dans la sociologie sénégalaise. En effet, le crédit-bail est une technique qui répond aux préceptes de l’Islam ; c’est un contrat « religieusement compatible ».

Des questions interpellent :

  • Qu’est-ce que le crédit-bail ?
  • Pourquoi recourir au crédit-bail ?
  • Comment former le crédit-bail ?
  • Comment sécuriser le crédit-bail ?
  • Etc.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *