0

Droit bancaire

« On ne peut devenir entrepreneur qu’en devenant auparavant débiteur. Le premier besoin de l’entrepreneur est un besoin de pouvoir d’achat », un besoin de crédit.

Essentiel pour l’entrepreneur en cela qu’il lui permet de mettre en œuvre ses innovations ; « le crédit est l’âme du commerce ». De là, le dispensateur de crédit est le moteur de toutes les activités de son temps car, par l’office du crédit, il ouvre à l’entrepreneur le champ des biens économiques, avant même qu’il ait normalement le droit d’y puiser.

Des questions interpellent :

  • Les dispensateurs professionnels de crédit ;
  • La sécurisation du crédit ;
  • Les opérations de banque ;
  • La finance islamique ;
  • La responsabilité des dispensateurs de crédit dans l’exercice de l’activité bancaire ;
  • Le bureau d’information sur le crédit ;
  • L’Observatoire de la Qualité des Services Financiers ;
  • Le secret bancaire ;
  • Etc.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *